Actualités

Lancement de l'initiative interreligieuse pour mettre fin à la pauvreté des enfants

L'initiative interreligieuse d'Arigatou International pour mettre fin à la pauvreté des enfants a été officiellement lancée lors d'une réunion organisée le 17 octobre à Nairobi, Kenya, à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté.

L'initiative interreligieuse pour mettre fin à la pauvreté des enfants est un effort global pour mobiliser les ressources d'inspiration religieuse pour mettre un terme à la pauvreté des enfants en traitant ses causes spirituelles et structurelles. Cette initiative est par nature centrée autour des enfants et multireligieuse.

Lors de son discours, M. Marcel Rudasigwa, représentant national de l'UNICEF Country Representative et invité d'honneur, a noté que la pauvreté prive les enfants de leurs droits fondamentaux et décrit sa nature multidimensionelle ainsi: " Je souligne la nécessité d'un effort commun, car la pauvreté des enfants est un phénomène complexe et multidimensionnel qui requiert l'intervention proche et simultanée de nombreux acteurs pour être traité. Une approche intégrale augmentera également les chances de survie des enfants."

Le directeur régional de la Campagne du Millénaire des Nations Unies, M. Charles Akelyira, a aussi mis l'accent sur la coopération en ajoutant qu'il est important d'aider les gens à canaliser leur colère créativement et, pour les institutions chargées de l'éradication de la pauvreté, de travailler ensemble.

Le directeur de l'initiative, Rév. Fred Nyabera, a déclaré que “la pauvreté est vraiment le plus grand défi global que l'humanité doit relever actuellement. Elle est une injustice insupportable pour ceux qui la subissent. Eradiquer la pauvreté extrême devrait être la première priorité de l'humanité. Personne, et en particulier les enfants, ne devrait vivre dans la pauvreté." Il a continué en soulignant que les initiatives d'inspiration religieuse telle que celle-ci apportent des ressources uniques pour la lutte contre la pauvreté des enfants, notamment leur présence dans les communautés locales, la passion du bien, une influence, un esprit de bénévolat et une compassion sincère inspirée par la foi. "Il est impératif que de telles communautés rejoignent et fassent partie des efforts locaux et globaux contre la pauvreté," a-t-il ajouté.

Participants at the launch of the Interfaith Initiative to End Child PovertyPrincipalement, l'événement a offert un espace pour que les enfants participent activement et expriment leurs besoins et leurs priorités.

Le secrétaire général du GNRC, Dr. Mustafa Ali, a mis l'accent sur la nécessité d'établir des partenariats durables et efficaces qui dépassent les approches purement économiques et s'attaquent aux racines du problème dans le cœur humain, à savoir : l'avarice, l'ignorance, la haine et la peur.

L'événement a rassemblé divers participants issus d'organisations religieuses, de la société civile, du gouvernement, des agences de l'ONU et des médias pour réfléchir aux effets de la pauvreté sur les enfants. Ils ont reconnu les défis que posent la pauvreté pour l'humanité et la souffrance qui en résulte et que les enfants subissent. On a également noté l'urgente nécessité d'impliquer diverses parties, y compris les enfants eux-mêmes, à travers des partenariats, dans la lutte contre la pauvreté des enfants.

Les participants ont relevé que, bien que l'éradication de la pauvreté reste au centre des objectifs internationaux de développement, y compris l'agenda post-2015 pour le développement, l'attention doit se porter tout spécialement sur les enfants.

Vous pouvez également consulter le rapport de l'événement en photos (PDF, en anglais). Cliquez ici.