Actualités

Arigatou International célèbre son 20e anniversaire à l’occasion du 60e anniversaire de Myochikai

Des représentants d’environ 60 partenaires d’Arigatou International ainsi que des sympathisants du monde entier ont été conviés aux cérémonies organisées les 11 et 12 octobre au Japon à l’occasion du 60e anniversaire de Myochikai, le mouvement bouddhiste qui a créé Arigatou International en 1990. Des leaders religieux, des membres jeunes et adultes du Réseau mondial des religions en faveur des enfants (GNRC), des membres du Comité de planification de la Journée mondiale de prière et d’action en faveur des enfants ainsi que du Conseil interreligieux pour l’enseignement de l’éthique se sont joints à 12’000 invités japonais pour fêter cet évènement.

Japan former PMCes commémorations ont eu l’honneur de la présence de l’ancien Premier Ministre du Japon, M. Yukio Hatoyama, qui a félicité Myochikai pour son 60e anniversaire et Arigatou pour son 20e anniversaire tout en exprimant son admiration pour leurs efforts en faveur de la paix dans le monde. commemorative events with his presence.

Au nom de la communauté bouddhiste, le Dr. A. T. Ariyaratne, Fondateur et Président du mouvement Sarvodaya au Sri Lanka, a aussi félicité Myochikai et la Fondation Arigatou pour leurs succès en faveur de la paix et de l’harmonie, et pour leurs activités centrées sur le bien-être des enfants du monde entier.  



Dans un message vidéo, Son Altesse royale le Prince El Hassan bin Talal a également félicité Myochikai et Arigatou et, se référant aux nombreuses catastrophes qui frappent le monde, a affirmé que le temps était venu de trouver des voies de réflexion permettant de concilier dialogue, pensée et action.

International guestsPendant ces deux jours, les messages de félicitation ont afflué. Un message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-Moon, a rappelé le rôle important du GNRC, qui célèbre son 10e anniversaire cette année, dans la mise en œuvre de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant. Le message adressé au nom de l’UNESCO par M. Qian Tang, Sous-Directeur général pour l’éducation, a souligné l’importance de l’éducation dans la construction de la paix et a applaudi la publication de l’ouvrage « Apprendre à vivre ensemble », manuel pour les enseignants et éducateurs, largement diffusé notamment au travers du Réseau du système des écoles associées (réSEAU) de l'UNESCO et d’organisations non gouvernementales. Dans un message du Conseil œcuménique des Eglises, le Rév. Dr. Olav Fykse Tveit a exprimé son admiration pour les initiatives mises en place en vue d’améliorer la vie des enfants dans un contexte interreligieux. Dans son message au nom du Conseil Pontifical pour le Dialogue interreligieux, son Eminence le Cardinal Tauran a quant à lui souligné tout l’espoir que lui inspirait une telle organisation si fortement engagée dans l’amélioration du monde pour les enfants, puis a donné sa bénédiction aux personnes de diverses traditions religieuses œuvrant en faveur des enfants du monde entier.

Metropolitan Emmanuel Dans son discours prononcé au nom des invités de la communauté internationale, Son Eminence le Métropolite de France Emmanuel, du Patriarcat œcuménique et Président de la Conférence des Eglises européennes, a observé que les communautés religieuses sont une force pénétrante et puissante, seule capable, sans doute, de jouer un rôle fondamental dans la vie personnelle des gens et de générer une mobilisation sociale dans un effort global de promotion pour la paix. Il a ensuite exprimé son admiration devant les efforts visant à pourvoir aux besoins des enfants – tant dans leur santé physique et mentale qu’émotionnelle – en coopération avec les agences des Nations Unies, en particulier en vue de panser les nombreuses blessures des populations réfugiées du monde entier.

Youth performanceSur les deux jours, les Jeunes du GNRC ont proposé un émouvant spectacle à plus de 6’000 personnes. Avant les cérémonies officielles, vingt jeunes hommes et femmes du réseau des Jeunes du GNRC s’étaient réunis deux jours durant , au cours desquels ils se sont penchés sur les difficultés que rencontrent actuellement les enfants et les jeunes dans leurs contextes respectifs et ont identifié quatre domaines spécifiques qui requièrent une attention particulière: la discrimination, le travail des enfants, la dépendance à l’égard de la drogue, de l’alcool et des tabacs, et la violence. Sur scène, les jeunes du GNRC ont utilisé le déguisement, la pantomime, les affiches, la musique et la danse pour souligner que même les gestes les plus modestes peuvent changer la vie des enfants et des jeunes ; ils ont aussi réaffirmé leur engagement à assumer des responsabilités à cet égard dans leurs divers contextes et communautés.

A l’occasion de cette commémoration a eu lieu également le lancement officiel au Japon de l’initiative la plus récente d’Arigatou International, la Journée mondiale de prière et d’action en faveur des enfants. En 2009, cette Journée s’est déroulée dans 22 pays et les participants japonais étaient heureux de pouvoir ajouter leur pays à la liste de ceux qui soutiennent cette initiative mondiale.

Il est possible d’accéder au contenu de tous les messages reçus à cette occasion en cliquant sur les liens inscrits dans le texte ci-dessus ou dans le tableau suivant :

Message de Son Altesse royale le Prince El Hassan bin Talal (vidéo)
Message du Dr A. T. Ariyaratne, Fondateur et Président du mouvement Sarvodaya-Sri Lanka
Message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-Moon
Message de l’ancien Premier Ministre du Japon, M. Yukio Hatoyama
Message de l’UNESCO par M. Qian Tang, Sous-Directeur général pour l’éducation
Message au nom des invités de la communauté internationale par Son Eminence le Métropolite de France Emmanuel, du Patriarcat œcuménique
Message du Conseil œcuménique des églises par le Rév. Dr. Olav Fykse Tveit
Message du Conseil Pontifical pour le Dialogue interreligieux par Son Eminence le Cardinal Tauran, Président
Message by GNRC Youth (Video)