Actualités

Assurer les droits de l’enfant, une initiative pour la mise en œuvre de la convention relative aux droits de l’enfant dans les communautés religieuses et spirituelles.

Arigatou International et Enseignement des droits de l’enfant pour les professionels (CRED-PRO) ont conjointement entamé le développement d’un programme d’enseignement des droits de l’enfant destiné aux professionels religieux.

Cette initiative est basée sur une vision qui soutient et encourage les droits de l’enfant dans le travail des communautés religieuses, notamment à travers leurs leaders. Au cœur de cette vision se trouve l’intention d’établir des programmes pour l’enseignement des droits de l’enfant destinés aux professionels des communautés religieuses. Un comité de pilotage composé d’experts a été sollicité afin d’impliquer les communautés religieuses et les figures proéminentes dans le domaine des droits de l’enfant intéressées dans la conception, les tests, la diffusion et l’établissement d’un enseignement des droits de l’enfants destiné aux professionels des communautés religieuses et aux dirigeants laïcs. A travers son bureau de Genève, Arigatou International prend avec CRED-PRO la direction de cette initiative et assure le soutien administratif pendant les premières phases de cette initiative.

Le comité de pilotage s’est réuni pour la première fois à l’Université de New York les 13 et 14 mai 2013. Les membres du comité s’étaient déjà réunis auparavant virtuellement, mais ces deux jours leur ont permis d’explorer et de tracer la direction stratégique, l’orientation du projet ainsi que les étapes suivantes. M. Nicholas Alipui, directeur des programmes UNICEF, s’est joint au comité de pilotage pour discuter de la participation et de la contribution de l’UNICEF à ce projet. Il a souligné que partenariats et collaborations sont l’orientation stratégique la plus importante de l’UNICEF et parmi ceux-ci, il a isolé l’engagement de soutenir et collaborer avec les initiatives religieuses en faveur des droits de l’enfant. M. Joost Kooijmans a également assisté à la réunion, en tant que représentant de Mme Marta Santos Pais, représentante spéciale sur la violence à l’encontre des enfants. Il a indiqué que, malgré la multiplication des collaborations avec les communautés religieuses, il s’agit encore d’une ressource inexploitée qui doit être ajoutée à l’éventail des services de protection de l’enfance, et que cette initiative est importante afin de renforcer les capacités de lutter contre la violence à l’encontre des enfants au sein des communautés.

Les membres du comité de pilotage furent assistés par deux étudiants de l’Université de Notre Dame. En collaboration avec des étudiants des Université de New York et Mahidol en Thaïlande, ces étudiants vont répertorier et distinguer les ressources ainsi que les étapes nécessaires pour le projet, ce qui leur permettra d’identifier les communautés à impliquer, les attentes des communautés religieuses ainsi que les obstacles.

Le comité de pilotage est composé de : Dr. Kala Acharya de K.J. Somaiya Bharatiya Sanskriti Peetham, Inde ; Dr. David Elcott de l’Université de New York ; M. Kul Gautam, ex-directeur général adjoint de l'UNICEF, Népal ; Dr. Azza Karam, conseiller principal du Fonds des Nations Unies pour la population ; Dr. Clark Power de l’Université de Notre Dame ; M. Gene Roehlkepartain du Search Institute ; M. Paul Stephenson de World Vision International ; et, Dr. Parichart Suwanbubbha de l’Université Mahidol, Bangkok.

Le projet est coordonné par Dr. Stuart Hart de CRED-PRO et Mme Agneta Ucko d’Arigatou International.